À PARTIR DU 18 OCTOBRE : « C’est la vie » sur A+

La nouvelle saison de la série « C’EST LA VIE » imaginée par le duo Marguerite Abouet / Charli Beleteau et co-produite par le studio Keewu Productions et l’ONG RAES sera diffusée à partir du 18 octobre sur A+, la chaîne 100% africaine du groupe CANAL+.

Pour cette 2ème saison, les téléspectateurs de la chaîne y retrouveront tous leurs personnages préférés : ASSITAN, KORSA, MAGAR, EMADE, ROKOBA, YAYE, TOULI, BADIENE, le docteur MOULAYE … ainsi que de nouveaux visages pour des histoires toujours plus passionnantes. Le Centre de Santé du quartier imaginaire de Ratanga devenu incontournable fera face à différents rebondissements : un cas présumé à tort d’ebola, une campagne de vaccination, un trafic de faux médicaments ou encore les difficultés d’accès aux soins en zone rurale.

« Cette nouvelle saison signe le retour dans le centre de santé qui s’est désormais inscrit pleinement dans l’environnement des ratangais. La comédie nous entraîne au rythme d’histoires joyeuses mais également de moments tragiques, ce qui finalement est le propre de la vie d’un hôpital. Nous sommes heureux d’avoir renouvelé le tournage de cette saison à Dakar, là où tant de talents éclosent chaque année », déclarent Marguerite Abouet et Alexandre Rideau.

La série « C’EST LA VIE » veut par le biais du divertissement, sensibiliser les africains aux problèmes de santé publique sur le continent. « C’est la vie » raconte ainsi les aventures de quatre femmes intervenant dans le milieu hospitalier et aborde des thématiques comme la santé maternelle et infantile, les violences faites aux femmes, l’éducation sexuelle ou la planification familiale.

Soutenue par A+, cette grande production tournée au Sénégal a réuni plusieurs réalisateurs du continent parmi lesquels : Lionel Meta (Cameroun), Lucrèce D’Almeida (Bénin), Idrissa Guiro et Fatou Kande Senghor (Sénégal), Salimata Tapily (Mali), Magagi Issoufou (Niger) et Tom Ouédraogo (Burkina Faso).

Mamadou Gningue, mediaspost.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *