Taux de 1% revu à la baisse : L’amendement Aymérou Gningue adopté à 120 voix

Le groupe (Bby) a introduit un amendement après l’adoption du projet de loi instaurant le parrainage. Cela pour deux raisons, explique Aymérou Gningue, le président dudit groupe parlementaire. « La première, c’est qu’on a pris en compte la préoccupation qu’avait déclinée le président Abdoulaye Makhtar Diop quand il a participé aux concertations de 1991 où il disait que le fichier était élastique et quand il fallait fixer le nombre de candidatures indépendantes, il avait plutôt tablé sur 10000 signatures ».

« Donc, en introduisant le taux de 0,8 %, je pense que fondamentalement, nous rejoignons cette préoccupation sur le taux pour qu’il soit quasi conforme à celui de 1991 », dit-il.

Après l’intervention du ministre de la Justice, l’amendement a été adopté par les députés de la majorité à 120 voix.

Seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *