LE PDS PRÉVOIT DE RÉIMPRIMER DES FICHES SUPPLÉMENTAIRES

Alors que les candidats à la prochaine élection présidentielle tablent sur le maximum de signatures, le Pds n’a imprimé que 30.000 fiches constituant 300.000 parrainages. Un nombre déjà épuisé qui est à l’origine d’une rupture des fiches dans les rangs du parti. Pour rectifier le tir, le pds et son candidat ont décidé d’imprimer à nouveau d’autres fiches. Cependant, les libéraux n’ont pas manqué de s’en prendre aux responsables du régime qui, selon eux, versent dans «la triche et la tromperie» pour bénéficier du parrainage des militants du pds.

En dépit de la candidature incertaine de Karim Wade à l’élection présidentielle du 24 février prochain, le Parti démocratique sénégalais (Pds) est à pied d’œuvre pour collecter le maximum de signatures. Seulement, en cette période de la campagne de collecte, la machine libérale semble s’être grippée à cause d’une rupture de fiches de parrainage.

En effet, dans un communiqué parvenu à «L’As», le service de communication du candidat Karim Wade informe que le Pds n’avait imprimé que 30.000 fiches constituant 300.000 parrainages qui ont été totalement épuisées après le démarrage de la campagne de parrainage. «Nous n’avions pas anticipé une telle demande et cela a malheureusement entraîné, dans certaines zones, des perturbations et un décalage sur le calendrier initialement prévu», note le communiqué qui annonce dans la foulée que le Pds compte imprimer des fiches supplémentaires de parrainage qui sera disponible dans les prochaines heures.

Le candidat à la candidature du Pds n’a pas manqué de s’excuser de l’insuffisance des fiches, non sans se réjouir de cette marque de confiance des populations, des militants, des membres de mouvements de soutien autour de sa candidature. «Il considère cet enthousiasme autour de sa candidature comme un sacerdoce, un appel, un espoir qu’il ne saurait trahir», souligne le communiqué. Outre la rupture de fiches de parrainage, le Pds et son candidat ont aussi dénoncé «des actes de triche et de tromperie» dont font montre le régime de Macky Sall ainsi que d’autres candidats à la candidature. «Il nous est régulièrement signalé que le parti au pouvoir de Macky Sall, rejeté par le peuple et en manque criard de popularité, envoie ses militants collecter des parrainages en se faisant passer pour des collecteurs des parrainages de Karim Meïssa Wade. On nous a également signalé que certains candidats usent du même procédé», se désole le service de communication du candidat du Pds qui estime que ces actes de triche et de tromperie expliquent pourquoi les fiches de la coalition présidentielle ne sont ni aux couleurs de l’Apr ni à l’effigie du candidat Macky Sall.

Autant de raisons qui poussent le Pds à appeler ses militants à la vigilance quant à la signature des parrainages. Pour éviter que les militants tombent dans le piège des adversaires de leur candidat, le Pds et son candidat ont livré quelques caractéristiques du spécimen des fiches des parrainages de leur candidat. Ils sont en papier cartonné, aux couleurs de leur parti et avec le nom du candidat Karim Wade, inscrit en haut de la fiche.

L’AS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *