Algérie : Malade et âgé, Abdelaziz Bouteflika pourrait briguer un cinquième mandat

Abdelaziz Bouteflika, le président algérien de 81 ans, au pouvoir depuis 1999, se présentera pour un cinquième mandat consécutif aux élections l’année prochaine. C’est ce qu’a annoncé le chef de son parti.

Le chef du Front de libération nationale, Djamel Ould Abbes, a déclaré que Bouteflika, qui est confiné dans un fauteuil roulant depuis qu’il a subi une attaque en 2013, sera le candidat du parti lors du scrutin prévu pour avril 2019, a rapporté dimanche l’agence de presse nationale APS.

« Bouteflika… est le candidat du FLN à l’élection présidentielle », aurait déclaré Ould Abbes lors d’une réunion avec les membres du parti. »

« Sa candidature a été exigée par tous les cadres et militants du FLN à travers le pays. »

Le comité central du FLN se réunira prochainement pour formaliser la candidature, a déclaré à l’AFP Nadir Boulegroune, chef de cabinet d’Ould Abbes.

Le président, Abdelaziz Bouteflika, qui s’est adressé à la nation pour la dernière fois il y a plus de six ans, n’a pas encore annoncé officiellement sa candidature.

En 2014, à la lumière de l’état de santé défaillant du président, les militaires ont estimé qu’il n’était pas sage pour Abdelaziz Bouteflika de se présenter pour un quatrième mandat.

Cependant, dans un rare moment d’indécision, l’armée aurait cédé aux exigences du président en difficulté, estimant qu’il était nécessaire de préserver la stabilité en période d’incertitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *