La moitié des entreprises restent muettes ou se gardent d’encourager la publication des contrats, selon le rapport d’Oxfam,

Oxfam a rendu public le rapport de son enquête internationale sur la publication des contrats, portant sur 40 entreprises ce jeudi à Dakar.

Le Responsable des politiques, transparence dans les industries extractives Oxfam America, Isabel Munilla souligne que le rapport vise «à pallier le manque d’information concernant les politiques des grandes entreprises relativement à cette enjeu. En fournissant un panorama de l’état actuel des politiques entreprises »

Les résultats de l’enquête révélent qu’“environ la moitié des entreprises sont silencieuses ou ne soutiennent pas publiquement la publication des contrats parce que sur les 40 entreprises étudiées, 22 ne disposaient d’aucune déclarations de principe sur la publication des contrats ou de déclaration contre la publication ». Le rapport signale qu’«un petit nombre d’entreprises ont manifesté leur engagement pour la transparence des contrats par des déclaration publiques, l’adoption de politiques publiques concrètes, dans certains cas, la publication proactive des contrats ».

Le rapport fait état de “88% du taux d’entreprises soutenant l’ITIE, 11% des entreprises non ITIE et un faible appui à la publication des contrats, avec conditions et limites évalué à 5% et un taux élevé d’absence de déclaration de déclaration de soutien ou de silence des partisans de la publication des contrats estimés à 55%”.

Isabel Munilla, précise que «la majorité des entreprises évaluées soutiennent publiquement la transparence ou sont des entreprises soutenant l’ITIE, mais beaucoup n’élargissement pas ce soutien à la transparence des contrats ». Elle a fait savoir que 29 des 40 entreprises évaluées doivent soutenir et accepter de promouvoir la norme ITIE, car elles sont des entreprises soutenant l’ITIE »

Mamadou Gningue, mediaspost.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *