Genève : le Sénégal barre la route aux homosexuels

Le Sénégal se veut clair : il est « respectueux des droits de l’homme », mais « rejette toute idée de légalisation de l’homosexualité ». Le ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall, l’a soutenu ce lundi 5 novembre à Genève devant le Groupe de travail de l’Examen périodique universel (EPU) du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies.

Un communiqué du ministère de la Justice informe que « l’Epu est un dialogue interactif de trois heures et demie au cours duquel la situation des Droits de l’Homme de chaque Etat membre des Nations Unies fait l’objet d’un examen. »

« Pour le troisième passage du Sénégal, 112 délégations ont pris la parole au cours du débat interactif pour faire des recommandations ou exprimer leurs encouragements et appréciations positives sur les efforts menés par le gouvernement du Sénégal dans plusieurs domaines relatifs tant aux droits civils et politiques que ceux économiques, sociaux et culturels. Les délégations ont relevé, pour le saluer, l’engagement constant du Sénégal dans la promotion et la protection de tous les droits de l’Homme », note le communiqué.

IGFM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *