Le professeur Raoult menacé de mort, une enquête ouverte

0

Selon Le Canard enchaîné, le professeur Didier Raoult, un infectiologue qui développe un remède contre l’épidémie de coronavirus, a porté plainte contre X pour « menaces de morts » et « actes d’intimidation envers un chargé de mission de service public » après voir reçu des appels téléphoniques menaçants.

La procureure de la République de Marseille, Dominique Laurens, a confirmé à 20 Minutes qu’une enquête a été ouverte à Marseille avant d’être transférée à Nantes « où se trouve l’auteur présumé des faits ».

Un médecin du CHU de Nantes ?

En effet, toujours selon Le Canard enchaîné, « le téléphone portable à l’origine des appels malveillants fait partie de ceux mis à la disposition des médecins du CHU de Nantes ».

Le professeur Raoult est au cœur de l’actualité. Alors que l’épidémie de Covid-19 continue de se propager dans le monde, il affirme pouvoir mettre un point un remède facile et efficace à base de chloroquine.

Le 16 mars, le Pr Raoult a ainsi affirmé que son effet contre le coronavirus était spectaculaire avec la disparition du virus en six jours auprès des trois quarts des patients.

La chloroquine fait débat

Celui qui est aussi le directeur de l’IHU de Marseille explique que 24 patients atteints par le coronavirus ont pris du Plaquenil, l’un des noms commerciaux de la chloroquine, et que six jours plus tard, seulement 25 % sont encore porteurs du virus alors que 90 % de ceux qui n’ont pas reçu ce traitement sont toujours positifs.

Des résultats prometteurs mais qui demandent encore d’être confirmés sur avec étude plus large. En attendant, le Haut conseil de santé publique recommande de ne pas utiliser la chloroquine, sauf pour des formes graves et sous surveillance médicale stricte.

Leave A Reply

Your email address will not be published.