Sonko récuse le juge du 8e cabinet : «Pour une fois, si Macky Sall veut me liquider, il faudra qu’il se salisse lui-même les mains»

0
Le leader du Pastef, Ousmane Sonko, récuse formellement aussi bien la commission ad hoc et la plénière – qui doivent statuer demain sur la levée de son immunité parlementaire – que le juge du 8e cabinet, Mamadou Seck, qui a instruit le dossier à une vitesse expéditive. D’ailleurs, ses avocats ont déposé, hier mercredi, une requête en récusation.
«Quoi qu’il adviendra demain à l’Assemblée nationale, mon immunité parlementaire demeurera intacte», déclare Ousmane Sonko qui récuse la commission ad hoc tout comme la plénière de ce vendredi.
«Pour une fois, s’il (Macky Sall) veut me liquider, il faudra qu’il se salisse lui-même les mains, au lieu d’utiliser ce trio de barbouzes de la justice : Bassirou Guèye, Samba Sall et Mamadou Seck», fulmine Ousmane Sonko qui a officiellement décidé d’exercer son droit à la résistance à l’oppression, tel que garanti par la Constitution.
sene web

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.