Bayern-PSG : Navas et Mbappé héroïques

0

Le Paris Saint-Germain s’est imposé 3-2 sur le terrain du Bayern Munich, ce 7 avril 2021 en Allemagne, en quart de finale aller de la coupe d’Europe des clubs de football (Ligue des champions). Dans l’autre rencontre de Ligue des champions du soir, Chelsea a gagné 2-0 face au FC Porto.

Ça n’effacera sûrement pas la défaite 0-1 en finale de la précédente Ligue des champions (C1). Mais ce 7 avril 2021 à Munich, le Paris Saint-Germain (PSG) a pris une revanche sur le Bayern et une option sur la qualification pour les demi-finales de cette C1.

Le Bayern cueilli à froid

L’expression « être cueilli à froid » a rarement été aussi appropriée, pour un match de football. Sous la neige de Bavière, et alors qu’on joue depuis 3 minutes seulement, le milieu offensif Neymar glisse le ballon à l’attaquant Kylian Mbappé. Ce dernier teste les réflexes du portier adverse, Manuel Neuer. Mais le gardien laisse inexplicablement passer le ballon : 0-1.

Nouvelle douche froide pour les locaux à la 28e minute. Sur un dégagement de la défense allemande, Neymar renvoie le ballon en profondeur, vers le défenseur Marquinhos. Le Brésilien n’est pas hors-jeu et peut ajuster Neuer : 0-2.

Choupo-Moting et une vieille tradition

Hélas pour les Parisiens, Marquinhos doit quitter prématurément le terrain, visiblement touché aux adducteurs (30e). Déstabilisés par ce coup du sort, les champions de France ? Peut-être bien si l’on en juge par l’erreur de marquage qui permet à Eric-Maxim Choupo-Moting de réduire le score d’un coup de tête piqué (1-2, 37e). Sur un centre venu de la droite, l’avant-centre, qui remplace le titulaire habituel Robert Lewandowski (blessé), a en effet été laissé seul au point de penalty. Le Camerounais a au passage renoué avec une vieille tradition : celle des anciens joueurs du PSG qui marquent face à Paris.

Après la pause, les occasions de but s’enchaînent des deux côtés. D’abord pour les visiteurs, Neymar et l’ailier Angel Di Maria mettant à nouveau à l’épreuve Neuer (52e). Puis pour les Munichois, le défenseur David Alaba tentant sa chance d’une frappe avant que le latéral Benjamin Pavard ne se heurte également au gardien Keylor Navas (53e).

Un match fou

Il n’y a pas de troisième miracle de la part du Costaricien, en revanche, à l’heure de jeu. Comme Choupo-Moting, l’attaquant Thomas Müller est laissé un peu trop seul au point de penalty et peut marquer de la tête : 2-2, 60e. Il était à la réception d’un coup-franc tiré par le polyvalent Joshua Kimmich.

Va-t-on en rester là ? Mbappé en décide autrement : parti sur la gauche à la 68e minute, la superstar parisienne repique dans l’axe et, d’une feinte de frappe éclaire, s’ouvre un angle de tir entre les jambes munichoises. Il loge le ballon au fond des filets, « climatisant » encore le Bayern : 2-3, score final.

Chelsea gagne aussi à « l’extérieur »

Malgré quelques occasions franches, notamment de la part de Choupo-Moting, d’Alaba et de Müller, le PSG repart avec une victoire à l’extérieur et peut aborder le quart de finale retour du 13 avril avec un sérieux avantage.

Même constat pour Chelsea qui a gagné 2-0 face au FC Porto, à l’issue d’une rencontre délocalisée à Séville pour raisons sanitaires.

rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.