Transparence dans les industries extractives: Le Sénégal sera évalué dès juillet

0

Le Sénégal sera, à nouveau évalué, dans le cadre de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives. La Présidente de l’ITIE Sénégal a expliqué les contours de cet exercice ce jeudi, face à la presse.

«Ce qui va se passer, c’est une validation. Depuis 2013 nous sommes membre de l’ITIE. Et l’ITIE s’occupe de transparence dans les industries extractives. Donc c’est important que, en tant que membre, qu’on soit évalué  de temps en temps.

 

En 2018, il y a eu la première validation du Sénégal qui  a montré que ce pays avait fait de très bonnes choses. Nous avions eu une mention satisfaisante qui était la mention la plus élevée à l’époque et au bout de  deux trois ans, l’ITIE international revient pour faire encore une validation.

 

Cette revalidation va commencer à partir du 1er juillet et donc il sera possible, pour chacun d’entre vous,  de vous exprimer ou de pouvoir apporter sa contribution. Nous avons aussi un nouveau modèle de validation  qui prend en considération  surtout l’engagement de parties prenantes.

 

Dans certains pays la société civile et les médias n’osent pas parler d’industries extractives. Il y  a même parfois une certaine répression. Ce qui fait qu’on veut que l’Etat s’engage ainsi que le secteur privé et la société civile. Et la transparence est un élément qui sera regardé de près, le problème des contrats. Que ce soient les contrats miniers pétroliers ou gaziers.

 

Le Sénégal, depuis la première validation a fait des progrès dans ce domaine puisque vous êtes au courant de certains lois qui ont été validées à l’Assemblée nationale comme le contenu local, des décrets, le code minier qui a été validé, le code gazier,  le code pétrolier. Des réformes qui essaient de créer  une transparence encore plus importante.

 

Maintenant il faut voir, à travers nos rapports si dans la mise en œuvre il y a effectivement des avancées.»

igfm

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.