WhatsApp, Tik tok, Instagram: «La vie privée est devenue une denrée utilisée à des fins mercantiles» (Sociologue)

0
A l’ère des réseaux sociaux comme WhatsApp, Tik tok, Instagram, Facebook, la vie privée est devenue de plus en plus exposée. C’est l’avis de la sociologue Mame Safietou Djamil Guèye. « Avec la mondialisation et l’avènement du numérique, l’utilisation des données à caractère personnel est devenue un fait divers, un phénomène banalisé et encouragé. La vie privée, jadis préservée à travers le «sutura »  pudeur), se voit exposée à nu dans la sphère publique, contrairement à nos valeurs », a-t-elle fait constater dans les colonnes du journal «Le Soleil».
Elle ajoute : « Cette exposition constitue une arme de guerre, un moyen de destruction et de vengeance dans le but d’atteindre son ennemi. La crise économique aidant, il a été constaté que la vie privée est une ressource, une denrée utilisée à des fins mercantiles ».
La sociologue indique que ce tableau dresse un profond mal-être de la société sénégalaise et annonce les prémices de la crise des valeurs, la destruction des identités et le non-respect des normes sociales qui, jadis, ont été le fondement de base du vivre-ensemble et de la cohésion sociale.
« Aujourd’hui, les règles sociales qui régissaient la société sénégalaise, leurs conduites et leurs aspirations ont perdu leur pouvoir. Celles-ci sont minées par les changements sociaux, cédant ainsi la place à d’autres. Dès lors, nous assistons à un recul de la citoyenneté et du civisme qui constituaient des éléments de référence dans l’éducation et les rites d’initiation dans la société », explique Mame Safietou Djamil Guèye.
seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.