Circulation de nouveaux variants : Voici les nouvelles recommandations du Cnge

0
Face à la hausse fulgurante des cas de Covid-19, le Comité national de gestion des épidémies (Cnge) s’est réuni ce jeudi 15 juillet 2021, dans les locaux du ministère de la Santé et de l’Action sociale, en vue d’évaluer la situation épidémiologique relative à la pandémie.
 
Abdoulaye Diouf Sarr, qui a fait face à la presse à l’issue de cette rencontre, a dévoilé les nouvelles recommandations du Cnge pour la prise en charge des patients suspectés de Covid-19.
Selon le ministre, après avoir bien évalué les risques sanitaires, économiques et sociaux de cette forte augmentation du nombre de cas positifs, le Cnge recommande le renforcement de la surveillance épidémiologique, notamment la poursuite et l’intensification de la surveillance des variants, le renforcement du système de dépistage pour détecter le plus tôt possible les cas de Covid-19 et une plus forte mobilisation de l’ensemble des acteurs et un renforcement de la synergie d’actions en vue d’une riposte plus efficace.
 
«La crise sanitaire persiste encore et s’aggrave»
 
Le ministre de la Santé de soutenir que les experts ont aussi proposé l’utilisation de manière accrue des tests de diagnostic rapide, le renforcement des ressources humaines pour une correcte prise en charge à domicile. Ce, en sus de l’intensification de la sensibilisation des populations sur les risques liés à la Covid-19 et sur les moyens de prévention et de lutte, surtout dans ce contexte de Tabaski.
 
«Comme vous avez pu le constater, le monde et plus particulièrement l’Afrique connait une forte augmentation du nombre de cas de contamination à la Covid-19. De nouveaux variants du virus circulent et favorisent sa forte circulation rapide. La crise sanitaire persiste encore et s’aggrave», a indiqué Abdoulaye Diouf Sarr.
 
Il poursuit en reconnaissant qu’au Sénégal également, depuis plus de cinq semaines, nous enregistrons une hausse importante du nombre de cas de Covid-19. «Les chiffres de ces derniers jours montrent que le virus circule activement», avoue-t-il.
seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.