Guinée : tentative de coup d’Etat, les putschistes disent avoir « pris » le président et « dissoudre » les institutions

0

De son côté, le ministère de la défense guinéen fait savoir que l’attaque des forces spéciales contre la présidence a été « repoussée ».

Les forces spéciales guinéennes ont affirmé dimanche 5 septembre avoir capturé le président Alpha Condé et « dissoudre » les institutions, dans une vidéo adressée à un correspondant de l’Agence France-Presse (AFP), tandis que le ministère de la défense disait avoir repoussé leur attaque contre la présidence.

« Nous avons décidé après avoir pris le président, qui est actuellement avec nous (…) de dissoudre la Constitution en vigueur, de dissoudre les institutions ; nous avons décidé aussi de dissoudre le gouvernement et la fermeture des frontières terrestres et aériennes », dit un des putschistes en uniforme et en armes dans cette déclaration qui a aussi abondamment circulé sur les réseaux sociaux mais qui n’a pas été diffusée à la télévision nationale.

Afp

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.