Inondations, inflation des prix et accidents de la route: Les sages de « Benno Bokk Yaakaar » se prononcent

1

Le secrétariat du Directoire du Conseil des Sages de la coalition « Benno Bokk  Yaakaar » s’est réuni le Lundi 06 septembre sous la présidence de son coordonnateur national, M. Yéro Dé afin d’examiner les questions qui inquiète la population sénégalaise à savoir : les inondations, l’augmentation du prix des denrées de première nécessité et les accidents de la route.

Le secrétariat du directoire du conseil des sages a d’abord exprimé, dans un communiqué, sa compassion aux victimes des inondations récurrentes depuis de nombreuses années, tout en encourageant le gouvernement à redoubler d’efforts pour accélérer la mise en œuvre du plan décennal de lutte contre les inondations.  Mais aussi à « poursuivre le projet d’installation de paratonnerres à travers le pays afin de mieux protéger les populations».  Non sans manquer d’insister sur  le renforcement de la sensibilisation et des mesures y afférant concernant la construction d’habitations sur des zones déterminées comme non habitable.

En ce qui concerne la hausse soudaine des prix des denrées de première nécessité, le conseil des sages a relevé les causes externes et internes parmi lesquelles  le dérèglement de l’économie mondiale au lendemain de la survenue de la pandémie deCovid-19, la spéculation sur les carburants et la rétention des produits d’importation. »

Et en parallèle : « le Conseil déplore la rétention des stocks et la spéculation sur les prix. » Pour y remédier : il «invite le Gouvernement à réhabiliter le comité national des Prix pour anticiper sur l’inflation et la régulation du marché intérieur» et à «soutenir la production locale par les nationaux, tant sur le plan agricole qu’industriel ».

Evoquant la recrudescence des accidents de la route, le Conseil s’est interrogé sur l’opportunité de la réactivation de la commission nationale de retrait des permis de conduire tout en  souhaitant le renforcement de la sensibilisation des chauffeurs en matière de prudence.

Fatoumata Kiné Niang

(Stagiaire)

1 commentaire
  1. PHpxtqdA dit

    XnrakytqpEwsQUK

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.