Djibidione : A la traversée du pont de la misère

0
Le Forum civil et l’Osiwa, dans le cadre de leur projet de lutte contre la corruption et pour la promotion de la redevabilité territoriale (Pcr), étaient ce week-end, dans la commune de Djibidione, située dans le département de Bignona. Occasion pour Birahim Seck & Cie d’alerter sur le danger qui guette les populations de cette zone.

Dans cette commune, composée de 59 villages dont 15 déplacés vers la Gambie, les populations n’ont pas accès à l’électricité ni à l’eau potable, le poste de santé est défectueux ainsi que le réseau de télécommunications, regrettent-ils déclarant que les milliards engloutis dans le Ppdu, le Pudc, l’Anrac et le Puma doivent faire l’objet d'”une réelle reddition des comptes”.

“Le pont, qui relie les deux parties de la commune, est entièrement défectueux”, ont-ils notamment dénoncé.

Une situation qui fait dire à Birahim Seck qu’il y a “une nécessité absolue de consacrer les ressources publiques à des infrastructures qui profitent aux populations essentiellement les femmes enceintes, les enfants, les personnes âgées ou vivant avec un handicap pour éradiquer ces dangers quotidiens”.
A rappeler que cette tournée était l’occasion pour la section sénégalaise de Transparency international d’échanger avec les différents chefs de villages sur les questions de la corruption et de la redevabilité fiscale territoriale.

seneweb

Leave A Reply

Your email address will not be published.