Idrissa Seck menace: « Si Macky Sall viole notre Constitution le 19 avril…»

Le président de Rewmi, Idrissa Seck avertit le président Macky Sall contre toute tentative de violation de la Constitution le 19 avril prochain, date à laquelle l’Assemblée nationale va examiner le projet de loi portant sur le parrainage pour l’élection présidentielle. « Je ne dialoguerai pas avec Macky Sall, parce qu’il ne respecte pas ses engagements. S’il viole la Constitution du Sénégal le 19 avril, nous le dégagerons de là », a menacé le patron de Rewmi, Idrissa Seck.

 

Igfm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *